Trio

Après avoir lu toutes les histoires ici, j’ai décidé de mettre sur papier une de mes expériences excitantes. Elle a eu lieu il y a un peu plus d’un an dans le village où je vis.
C’était l’été et il faisait encore assez chaud le soir. Marc, un de mes amis, et moi étions au pub du coin. C’était une soirée assez agréable avec beaucoup de connaissances et la bière avait bon goût. À un moment donné, nous avons parlé à Janneke, une belle fille du village avec de longs cheveux noirs, des seins fermes et toujours joyeuse et prête à faire une remarque pleine d’esprit. Cela ne faisait pas si longtemps qu’elle était avec son petit ami, mais elle passait du bon temps avec quelques copines et buvait beaucoup. Elle était très jolie dans sa robe rouge dans laquelle ses formes se détachaient bien. Mais je savais aussi qu’elle ne cherchait pas l’attention des hommes, qu’elle n’avait jamais eu de coup d’un soir et qu’elle n’était pas facilement séduite, à mon avis elle était toujours cette fille bien jusqu’à ce moment.
Il était de plus en plus tard et nous nous amusions bien, quand nous sommes sortis du Coach Janneke a découvert que ses petites amies étaient déjà parties. J’ai entendu Marc demander si elle voulait se joindre à nous pour boire un verre et, à ma grande surprise, Joanna a dit qu’elle pensait que c’était d’accord. Elle était un peu pompette et a sauté à l’arrière de son vélo, elle a dû s’accrocher fermement mais n’est pas tombée.
Chez Marc, nous avons pris une bière dans le frigo et nous sommes tombés tous les trois sur le canapé. Joanna s’est assise entre nous et s’est plainte de la chaleur. Marc a fait remarquer qu’elle a dû enlever sa robe quand elle avait si chaud. Joanna a commencé à rire et à flirter en disant qu’il n’était pas si facile d’enlever ses vêtements. J’ai pris une autre gorgée de bière et avant de m’en rendre compte, je lui ai demandé comment l’enlever de ses vêtements. Elle m’a regardé avec un faible sourire, a pris une autre gorgée de bière et n’a pas cessé de me fixer en disant qu’elle n’allait avoir que des hommes qui pouvaient bien embrasser en dehors de leurs vêtements. J’ai avalé avec malaise pendant qu’elle me regardait d’un air amusé et me demandait si je pouvais bien embrasser. Pendant un instant, je ne savais pas quoi dire en la regardant, hypnotisé. Sous l’influence de la boisson, je ne pensais plus, mais je me prosternais devant elle et je pressais mes lèvres sur les siennes. Il est clair qu’elle ne s’y attendait pas, mais après une courte hésitation, elle a ouvert la bouche et a glissé ma langue à l’intérieur. Je sentais sa langue vouloir passer devant la mienne et, entre-temps, ses lèvres chaudes sur la mienne. Joanna n’arrêtait pas de me parler violemment et je voyais bien qu’elle était excitée. Soudain, elle s’est arrêtée et m’a regardé avec convoitise pendant un moment. “Hmm, dit Joanna, pas mal du tout”, elle se tourne vers Marc et lui demande s’il peut aussi l’embrasser. Marc n’a pas changé d’avis un seul instant et bientôt, lui aussi a chanté sauvagement avec Joanna.

Alors qu’elle embrassait encore Marc, Joanna a mis une main sur ma jambe et l’autre sur la jambe de Marc. Pendant ce temps, Marc laisse sa main glisser sur ses seins mais Joanna ne semble plus sauvage que par la langue. J’ai mis ma main sur la jambe nue de Joanna et j’ai glissé plus haut sur sa jupe. Joanna s’est à nouveau tournée vers moi et aussitôt, nous nous sommes remis à nous parler sauvagement, j’ai remarqué qu’elle s’excitait et nous savions tous les trois ce que cela allait devenir. Pendant ce temps, Marc avait laissé sa main glisser dans la jupe de Joanna par le haut et lui caressait les seins. Moi-même, j’ai laissé ma main glisser plus haut et je me suis glissé sous sa jupe. Joanna a clairement montré qu’elle était excitée, ma main s’est glissée plus loin sous sa jupe et elle a volontairement ouvert ses jambes. Sa langue se tortillait sauvagement le long de la mienne tandis que le bout de mes doigts glissait maintenant le long de sa culotte. Bientôt, j’ai senti une tache humide dans sa culotte où j’ai poussé avec 2 doigts ce qui a provoqué un doux gémissement de Janneke. Marc l’embrasse maintenant dans le cou et laisse sa main glisser le long de sa jambe nue sous sa jupe et commence à la pousser un peu vers le haut. D’abord, j’ai laissé mes doigts glisser sur la culotte de Joanna à plusieurs reprises et je n’ai senti qu’ils devenaient plus humides. Ensuite, j’ai aidé Marc à relever sa jupe. Joanna a arrêté de nous embrasser et a poussé son cul un peu plus haut pour que nous puissions pousser sa jupe, volontairement elle a levé les bras quand nous avons tiré sa jupe sur sa tête. Elle était assise en soutien-gorge et culotte sur le canapé et nous regardait avec un visage chauffé. Nous avons enlevé nos t-shirts, immédiatement Joanna s’est tournée vers Marc et a recommencé à l’embrasser, j’ai vu les mains de Marc glisser sur ses jambes nues, son ventre et son soutien-gorge et j’ai décidé de libérer Joanna de son soutien-gorge. Après quelques manipulations de la fermeture, j’ai finalement réussi, dès que le soutien-gorge était au sol, Marc et moi avons laissé nos mains glisser sur les seins nus et fermes de Joanna. Tous les trois, nous sommes devenus de plus en plus excités.

Leave a Reply

Your email address will not be published.